Chaudière gaz à condensation : un moyen pour moins émettre de CO2 ?

Une chaudière gaz à condensation est plus efficace dans son mode de fonctionnement qu’une chaudière gaz traditionnelle. La conséquence directe est qu’installer une chaudière gaz à condensation devrait vous permettre de moins émettre de CO2. Ainsi, installer une chaudière gaz à condensation peut vous permettre d’obtenir un bonus CO2 sur notre site.

Cette assertion est seulement vraie si vous continuez à vous chauffer à la même température qu’avant votre changement de chaudière. Il peut en effet exister un effet rebond si vous profitez de cette économie d’énergie afin de plus vous chauffer !

À combien revient le coût de la tonne évitée avec une chaudière gaz à condensation ?

Le coût de la tonne évitée avec une chaudière gaz à condensation va dépendre essentiellement de trois paramètres.

Premièrement, le coût de la chaudière sur lequel va reposer le calcul. Deuxièmement, il faut prendre en compte la durée de vie de la chaudière qui est généralement de 15 ans pour une chaudière à gaz. Enfin, il faut calculer les économies de CO2 que vous allez réaliser grâce à l’installation de cette nouvelle chaudière. Ces économies vont être directement liées à l’efficacité de votre chaudière ainsi qu’au bon dimensionnement de votre chauffage central.

Des exemples du prix de la tonne de CO2 évité avec une chaudière gaz à condensation

Afin de voir le spectre du coût de la tonne évitée, nous allons étudier deux cas se basant sur des valeurs pratiques, le premier étant favorable à un coût bas de la tonné évitée, le second étant défavorable. Pour rappel, une chaudière a une durée de vie d’environ 15 ans, coûte entre 4 000 et 7 000 € et permet d’économiser jusqu’à 35% de votre facture d’énergie.

Cas n°1 : Passage d’une chaudière fioul à une chaudière gaz à condensation

Exemple 1 : Jean décide de changer sa vieille chaudière fioul avec une chaudière gaz à condensation. Il passe d’une consommation de 1 100 litres de fioul à une consommation de 8 000 kWh de gaz. Sa chaudière (4 000 €) a une durée de vie de 15 ans, ce qui lui permet d’économiser 1 452 kg de CO2 par an, soit environ 21 780 kg de CO2 sur toute la durée de vie de sa chaudière. Le coût de revient de la tonne de CO2 est alors de 184 €, soit 0,184 centimes le kg de CO2 évité.

Exemple 2 : Isabelle change sa chaudière fioul pour une chaudière gaz à condensation pour un coût de 7.000 €. Elle passe d’une consommation de 1.100 litres de fioul à 10.200 kWh de gaz naturel, soit une économie  de 1.041 kg de CO2 par an, ce qui sur 15 ans donne un total de 15.615 kg de CO2. Le coût de la tonne évitée est alors de 448 €, soit 0,448 centime le kg de CO2.

Cas n°2 : Passage d’une chaudière gaz traditionnelle à une chaudière gaz à condensation

Exemple 1 : Clyde a installé une chaudière gaz à condensation dans son nouveau logement. La chaudière lui a coûté 4.000 € et lui a permis de faire passer sa consommation de 12.000 kWh à 8.000 kWh (-33%). La durée de vie de sa chaudière est de 15 ans, ce qui lui permet d’économiser 60.000 kWh sur toute cette période, soit environ : 11.220 kg de CO2. Le prix de la tonne évitée est alors de 356 € soit 0,356 centimes le kg de CO2.

Exemple 2 : Bonnie a installé une chaudière gaz à condensation dans son nouveau logement. La chaudière lui a coûté 7.000 €, ce qui a permis de réaliser une économie de 15% sur sa consommation de chauffage qui est passée de 12.000 kWh à 10200 kWh chaque année. Sa chaudière étant faite pour durer 15 ans, elle va réduire sa consommation de gaz de 27.000 kWh, ce qui représente en tout 5 049 kg de CO2. Le coût de la tonne évitée est alors de 1 386 €, soit 1,38 € le kilogramme de CO2.

Coût d’abattement du CO2 liée à l’achat d’une chaudière gaz à condensation

Les exemples du paragraphe précédent montrent que le coût de la tonne évitée peut varier dans une fourchette allant de 184 à 1386 €, ce qui représente presque un facteur 10  suivant le cas de figure.

De manière générale, le coût d’abattement du CO2 est seulement intéressant pour un passage du fioul vers le gaz condensation. 

Combien je gagne de CO2 si j’opte pour une chaudière gaz à condensation ?

La quantité de monnaie CO2 que vous pouvez toucher sur votre Compte CO2 va dépendre directement des réductions d’émissions de CO2 que vous allez réaliser en installant votre nouvelle chaudière gaz à condensation.

À la différence des autres aides et subventions que vous pourriez toucher en installant votre nouvelle chaudière, le bonus CO2 sera calculé chaque année !

En reprenant les exemples de la partie précédente, le bonus CO2 lié à l’installation d’une chaudière gaz à condensation peut monter jusqu’à 2000 CO2, soit l'équivalent de 100 € par an.

Comment augmenter ce bonus CO2 ?

Votre nouvelle chaudière gaz à condensation vous fera d’autant plus économiser du CO2 si votre logement est bien isolé. Ainsi le montant de votre bonus CO2 sera plus important. Si vous cumulez le remplacement de votre chaudière fioul par une chaudière gaz à condensation, avec un bouquet de travaux comme l'isolation de vos combles, vous économiserez davantage de CO2. Cela se verra sur votre facture de chauffage et donc aussi sur votre Compte CO2.

Découvrir
Cela peut vous intéresser