Crédit d'impôt pour les systèmes de charge de véhicules électriques

Le crédit d’impôt Transition Écologique (CITE ), bien connu pour les travaux de rénovation énergétique, peut aussi être utilisé pour financer l'installation d'une borne de recharge à la maison.

Qui peut bénéficier du CITE pour sa borne de recharge ?

Les conditions du Crédit d'impôt Transition Énergétique (CITE) appliquées aux travaux de rénovation de votre logement restent applicables pour votre auto électrique.

Vous devez être fiscalement domicilié en France. Vous êtes occupant du logement quelle que soit votre statut (propriétaire, locataire, ou logé à titre gracieux). Le logement est votre résidence principale, et doit être achevé depuis plus de deux ans.

Quelles dépenses sont éligibles au crédit impôt borne de recharge électrique ?

Là encore, ce sont les mêmes principes que pour le CITE logement (travaux de rénovations énergétiques) qui s'appliquent, c'est à dire que les coûts de main d'oeuvre ne sont pas éligibles au CITE. En conséquence, seul, le montant de l'acquisition de la borne sera pris en compte.

Quel est le montant du crédit impôt borne de recharge ?

30% ! Vous pourrez déduire, où vous faire rembourser si vous n'êtes pas imposable, 30% de votre dépense d'achat d'une borne de recharge. C'est un taux unique. Le montant de l'aide est plafonné à 8.000 €  pour une personne seule, et 16.000 € pour un couple sans enfant. Ces sommes sont majorées de 400 € par personne à charge. Si vous réalisez des travaux de rénovation énergétique, vérifiez que vous restez sous ces seuils pour l'ensemble de vos dépenses travaux + borne de recharge.

Attention, vous devez déduire du CITE les subventions reçues via d'autres organismes (par exemple Mairie de Paris pour les copropriétés ou programme ADVENIR). Dans un immeuble collectif, le CITE s'applique sur les dépenses d'équipements communs payées au titre de la quote-part au logement occupé.

Découvrir
Cela peut vous intéresser