Puis-je bénéficier d’une prime de précarité énergétique ?

La facture énergétique pesant de plus en plus lourd dans le budget des ménages, l’Etat incite à faire des travaux d’économie d’énergie. Pour les ménages les plus modestes, la prime énergie est augmentée et appelée prime précarité énergétique. Ce bonus dépend de votre revenu fiscal de référence, tel qu’il apparaît sur votre avis d’imposition (ou de non imposition). Dans certains cas dits de « grande précarité énergétique », le bonus augmente encore. Le logement concerné par les travaux doit être votre résidence principale

Qu’est-ce que la précarité énergétique ?

Le terme est défini par la loi pour l’environnement du 12 juillet 2010, « Est en situation de précarité énergétique [...] une personne qui éprouve dans son logement des difficultés particulières à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à la satisfaction de ses besoins élémentaires en raison de l’inadaptation de ses ressources ou de ses conditions d’habitat. »

D’après l’INSEE, près de 3,8 millions de ménages, soit 8 millions de personnes et 14,4 % des foyers, sont considérés en situation de précarité énergétique, au sens où ils consacrent plus de 10% de leurs revenus à leurs dépenses d’énergie.  Ce chiffre est peut-être encore plus élevé, car selon la Fondation Abbé Pierre, plus de 600 000 ménages dont le taux d’effort est inférieur à 10% se priveraient d’énergie.

Quels sont les plafonds de ressources pour bénéficier d’une prime précarité énergétique ? 

Prenez sur votre avis d’imposition (ou de non imposition) le revenu fiscal de référence. Vous pouvez prendre les revenus qui vous sont les plus favorables sur les avis d’il y a un ou deux ans (revenus de l’année N-2 ou N-1).

Plafonds de revenus du ménage en Île-de-France pour la prime précarité énergétique:

Pour 1 personne dans le ménage, le plafond de revenus est de 24 194 €.

Pour 2 personnes dans le ménage, le plafond de revenus est de 35 510 €.

Pour 3 personnes dans le ménage, le plafond de revenus est de 42 648 €.

Pour 4 personnes dans le ménage, le plafond de revenus est de 49 799 €.

Pour 5 personnes dans le ménage, le plafond de revenus est de 56 970 €.

Par personne supplémentaire, le plafond de revenus est augmenté de  7 162 €.

Plafonds de revenus du ménage pour les autres régions pour la prime précarité énergétique :

Pour 1 personne dans le ménage, le plafond de revenus est de 18 409 €.

Pour 2 personnes dans le ménage, le plafond de revenus est de 26 923 €.

Pour 3 personnes dans le ménage, le plafond de revenus est de 32 377 €.

Pour 4 personnes dans le ménage, le plafond de revenus est de 37 826 €.

Pour 5 personnes dans le ménage, le plafond de revenus est de 43 297 €.

Par personne supplémentaire, le plafond de revenus est augmenté de  5 454 €.

Quel est le montant de ma prime précarité énergétique ?

Le calcul étant complexe et faisant intervenir de nombreux paramètres, pour connaître le montant exact de votre prime, vous avez deux options.

Si vous disposez de 3 heures de temps libre, nous vous suggérons d’aller sur le site du Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, qui donne de façon précise les modalités de calcul.

Sinon, rendez directement sur un site tel que PrimesEnergie.fr qui calculera sur votre prime énergie et le montant du bonus en moins de trois minutes !

Puis-je bénéficier d’une prime Grande Précarité Energétique ?

Le montant de la prime précarité énergétique augmente encore si vous êtes en situation de grande précarité énergétique, c’est à dire que vous bénéficiez soit :

  • du titre d’admission au bénéfice de l’aide médicale d’État. La date de référence de l’opération d’économies d’énergie doit être comprise dans la période d’ouverture des droits de l’attestation du droit à la protection complémentaire en matière de santé prévue par l’article R. 861-16 du code de la sécurité sociale.
  • des tarifs de première nécessité (électricité) ou tarif spécial de solidarité (gaz) et justifié soit par une facture soit par une attestation envoyée par le fournisseur d’énergie confirmant le droit aux tarifs. (l’attestation doit dater de moins d’un an à la date de référence de l’opération d’économies d’énergie.)
  • d’un revenu fiscal de référence inférieur aux plafonds ci-dessous

Plafonds de revenus du ménage en Île-de-France pour la prime grande précarité énergétique :

Pour 1 personne dans le ménage, le plafond de revenus est de 19 875 €.

Pour 2 personnes dans le ménage, le plafond de revenus est de 29 171 €.

Pour 3 personnes dans le ménage, le plafond de revenus est de 35 032 €.

Pour 4 personnes dans le ménage, le plafond de revenus est de 40 905 €.

Pour 5 personnes dans le ménage, le plafond de revenus est de 46 798 €.

Plafonds de revenus du ménage pour les autres régions pour la prime grande précarité énergétique :

Pour 1 personne dans le ménage, le plafond de revenus est de 14 360 €.

Pour 2 personnes dans le ménage, le plafond de revenus est de 21 001 €.

Pour 3 personnes dans le ménage, le plafond de revenus est de 25 257 €.

Pour 4 personnes dans le ménage, le plafond de revenus est de 29 506 €.

Pour 5 personnes dans le ménage, le plafond de revenus est de 33 774 €.

Les opérations spéciales : isolation des combles à 1 € seulement !

Certaines sociétés intègre le bonus de la précarité énergétique pour vous proposer des opérations à 1 € seulement, comme principalement l’isolation des combles et des toits.

Ainsi, pour 1 €, vous avez la possibilité de réduire votre facture de chauffage jusqu’à 30 % par an.  C’est tout à fait substantiel.

A ce prix là, il devient difficile de ne pas faire des travaux !

Découvrir
Cela peut vous intéresser