Bien choisir sa pompe à chaleur air-air

Choisir une pompe à chaleur air-air adaptée à son logement offre la possibilité de réaliser des économies de CO2 et des économies d’énergie. C’est une solution privilégiée dans les régions où les hivers ne sont pas très rigoureux, et où les étés sont chauds. Pour bien choisir un devis, il faut s’assurer de l’adéquation entre les besoins de chauffage de la maison et les performances de la pompe à chaleur air-air, choisir du matériel labellisé et un installateur professionnel certifié QualiPAC.

Températures extérieures et coefficient de Performance (COP) de la pompe à chaleur air-air

La pompe à chaleur air-air fonctionne en récupérant les calories de l’air extérieur. Ce qui entraine que plus la température de l’air extérieur baisse et plus le coefficient de performance (COP) de la pompe à chaleur diminue. Quand la température descend sous 0°C, une petite résistance électrique assure le fonctionnement de l’unité extérieure. Dans ces conditions de grand froid hivernal, vous consommez plus d’énergie électrique pour la même production de chaleur dans l’habitation. Pour ces raisons, la pompe à chaleur air-air est bien adaptée aux zones climatiques tempérées ou chaudes. Dans les régions plus froides, certains professionnels recommandent de conserver un chauffage d’appoint.

La pompe à chaleur air-air produit de l’air froid en été pour la climatisation

Dans les régions chaudes telles que le sud de la France, l’hiver reste doux, et l’été peut être caniculaire. L’hiver la pompe à chaleur air-air est utilisée comme moyen de chauffage, et l’été comme climatiseur. En effet, il est possible de faire fonctionner la pompe à chaleur en sens inverse : l’air intérieur est refroidi par la détente du liquide caloporteur. Les calories sont rejetées à l’extérieur de l’habitation.

Bien choisir la puissance de sa PAC air-air

Pour bien dimensionner votre pompe à chaleur air-air, il faut d’abord calculer la puissance dont vous avez besoin. Ce calcul doit être fait par un installateur certifié QualiPAC, ou par un énergéticien capable de réaliser un diagnostic énergétique de votre habitation. Ce bilan, comparé avec vos consommations de chauffage, vous indiquera le montant des économies d’énergie potentielles que vous pourrez réaliser.

Si vous êtres chauffés au fioul, gaz, charbon ou propane, votre pompe à chaleur vous permettra de supprimer les émissions de CO2 de votre chauffage, et vous recevrez votre prime CO2 sur votre Compte CO2. Vous pouvez aussi recevoir immédiatement votre prime CO2 sur votre Compte CO2, si vous avez installé votre pompe à chaleur air-air depuis 2011. N'hésitez pas : calculez le montant de votre prime CO2 en quelques clics grâce au calculateur (à droite de la fenêtre) !

Qualité de la pompe à chaleur air-air

L’unité extérieure de la pompe à chaleur est un élément clef du dispositif. À l’extérieur de l’habitation il est soumis aux intempéries, toujours agressives pour le matériel. Il faut donc être vigilant sur la qualité des produits employés par le fabricant (inox,..). Ce module peut être bruyant (en particulier le ventilateur), et placé à l’extérieur, vos voisins peuvent aussi être gênés.

Pour bien choisir un devis, choisissez un modèle dont le fabricant propose une garantie longue (au moins trois ans). Choisissez aussi un modèle labellisé : Eurovent, norme NF PAC, Eco-label européen, label EHPA, et à minima possédant un avis technique du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment).

Choisissez surtout un modèle dont le fabricant vous assure la plus grande durée de vie. Ceci réduira le coût d’amortissement de l’investissement, et le coût du kg de CO2 évité. Assurez vous enfin des compétences de l’installateur, qui doit être certifié QualiPAC du réseau Qualit’EnR.

Découvrir
Cela peut vous intéresser