Entretien d'une chaudière gaz à condensation

L’entretien d’une chaudière gaz à condensation ne diffère pas beaucoup de celui d’une chaudière gaz traditionnelle. il faut cependant y faire particulièrement attention, ne serait-ce que pour des raisons de sécurité ou pour vous assurer de la bonne efficacité de votre installation. Une chaudière gaz à condensation avec un bon rendement sera à même de vous faire réaliser des économies d’énergie ainsi que la réduction de vos émissions de CO2.

Une attention toute particulière au niveau des conduits d’évacuation

Les fumées rejetées par une chaudière gaz à condensation sont acides. Ces conduits d’évacuations se doivent donc d’être étanches et doivent pouvoir résister à la corrosion.

Une des particularités du fonctionnement d’une chaudière gaz à condensation est l’ajout d’un conduit d’évacuation des eaux condensées. Ces eaux sont elles aussi acides et sont généralement reliées à votre propre système de canalisation des eaux usées. Le PVC est souvent utilisé afin de s’assurer de l’étanchéité et de la résistance à la corrosion de ce conduit.

À noter que si votre chaudière est installée en sous-sol, l’utilisation d’une pompe de relevage peut s’avérer nécessaire pour rejeter les eaux condensées avec vos eaux usées. Assurer que cette pompe soit bien prise en compte lors de l’entretien annuel de votre chaudière

L’entretien annuel d’une chaudière gaz à condensation

Depuis juin 2009, un décret rend obligatoire l’entretien annuel des chaudières chez les particuliers. La souscription à un forfait annuel n’est donc pas obligatoire mais peut s’avérer intéressant comme assurance si votre chaudière tombe en panne de façon impromptue.

Le prix de cet entretien ou d’un forfait annuel peut varier entre 80 et 150 € par an. Cet entretien doit être évidemment réalisé par un professionnel et se limite généralement à un contrôle de vacuité du conduit de la cheminée de la chaudière.

Un contrôle de conformité obligatoire tous les deux ans

Ce contrôle se déroulant toutes les deux années a pour but de vérifier la conformité des trois éléments suivants de votre chaudière : le rendement, le bon fonctionnement des appareils de contrôle et l’état du circuit de votre chauffage centralisé

Que dois-je faire de mon côté pour bien entretenir ma chaudière ?

Il y a en fait très peu de choses à faire si ce n’est rester vigilant. Certains indices doivent vous mettre la puce à l'oreille et vous inciter à contacter votre dépanneur : fuites d’eau, surconsommation d’énergie (visible sur vos factures d’énergie) ou encore apparition de bruits anormaux de fonctionnement. Une chaudière ne fonctionnant pas dans son état normal peut être dangereuse ou peut vous faire consommer plus de gaz naturel que vous en avez besoin pour vous chauffer correctement.

Au-delà de votre chaudière, le bon entretien de vos émetteurs (plancher chauffant, radiateurs) est important aussi. L’eau qui circule en boucle dans les circuits de chauffage a tendance à s’appauvrir en oxygène et à former des boues qui peuvent créer des dysfonctionnements entraînant des sur-consommations d’énergie. Il existe des produits d’entretien spécifiques qui permettent de pallier ce problème.

Pour en savoir encore plus, n'hésitez pas à consulter le guide de l'Ademe sur l'entretien des chaudières !

Découvrir
Cela peut vous intéresser