J'entretiens régulièrement ma voiture

Il est possible d’intervenir soi-même dans la réduction de ses émissions, par exemple en entretenant régulièrement sa voiture... Car une voiture bien entretenue, c’est une voiture qui pollue moins.

Bien gonfler ses pneus 

Lorsque des pneumatiques sont sous-gonflés, ils peuvent entraîner une surconsommation de carburant. Un sous-gonflage de 0,5 bar est d’une part dangereux, mais entraîne d’autre part 2,4 % de consommation supplémentaire, soit un rejet de 58 kg de CO2 par an, note l’Ademe.

Sur l’autoroute, la pression indiquée par le constructeur peut être augmentée de 15 %. Il est important de vérifier la pression de ses pneus au minimum tous les deux mois. C’est une question d’économie mais aussi de sécurité concernant son véhicule. Il faut être à pneus froids pour le faire efficacement, c’est-à-dire ne pas avoir conduit plus de 3 kilomètres.

Entretenir sa voiture 

Un entretien régulier de votre véhicule permet de prévenir l’usage prématuré de certaines pièces et donc d’éviter de grosses réparations et de réduire sa consommation de carburant. Un véhicule mal entretenu peut entraîner une surconsommation de carburant. Concernant le moteur, il est conseillé de surveiller le niveau d’huile à raison d’une fois par mois. De plus, effectuer une vidange tous les 7 500, 10 000 ou 15 000 kilomètres (selon les marques) permettra de faire durer le moteur.

Jetez un coup d’oeil de temps en temps au niveau des fluides, au filtre à air et au niveau des pneus. Cela permet de minimiser la consommation de carburant et donc des émissions de gaz. Certains travaux d’entretiens nécessitent cependant de faire appel à un technicien qualifié: il pourra ainsi vérifier le réglage du carburateur, celui du moteur, l’équilibrage des roues et la surveillance de la ligne d’échappement.

Choisir des véhicules peu consommateurs

Il est parfois difficile de se passer d’un véhicule pour se déplacer, l’achat d’une voiture est un véritable enjeu, car l’impact de celle-ci sur l’environnement peut varier du quitte au double suivant le modèle que vous choisissez.

Les constructeurs ont aujourd'hui l’obligation d’informer les consommateurs sur les émissions de CO2 des véhicules neufs. Sous la forme d’une étiquette CO2. Les véhicules sont classés en sept catégories: dans la meilleure, “A” de la couleur verte, les émissions du véhicule sont inférieur à 100g au kilomètre, on ne trouve aujourd’hui qu’une poignée de modèle qui correspondent a cette catégorie. A l'extrême, les modèles classés “G” de couleur rouge consomment, eux, plus de 250 g au kilomètre.

On peut trouver sur le site de l’Ademe un classement général des véhicule en fonction de leurs émissions. De plus, l’organisation mondiale de protection de la nature (WWF) propose un top 10 comparateur des véhicule les moins polluants en prenant en compte les émissions de CO2, mais aussi le bruit et les polluants toxiques.

Les petits écogestes font les grandes économies et sont bons pour votre compte CO2 !

Découvrir
Cela peut vous intéresser