Les aides et les subventions de l’ANAH pour l’installation d’une chaudière gaz à condensation

L’Anah est l’Agence Nationale pour l’Habitat dont le but est de mettre en oeuvre la politique nationale en terme de logement. Cette politique, c’est en partie les aides et les subventions liées aux questions de rénovation énergétique du parc des logements privés de la France. Le remplacement de son ancienne chaudière par une chaudière gaz à condensation est un parfait exemple où l’ANAH peut vous venir en aide.

La subvention ANAH pour le financement d’une chaudière gaz à condensation

Cette première subvention peut varier entre 35 et 50% du coût total de l’installation de votre chaudière gaz à condensation.

Cette aide dépend du niveau du revenu du ménage qui en fait la demande. Selon la classification de l’ANAH, cette aide est accordée aux ménages aux ressources “très modestes” et “modestes”. Rendez-vous sur cette page afin de savoir les conditions d’éligibilité de cette subvention. Vous pouvez contacter votre conseiller Espace-Info-Energie afin d’en savoir plus sur ces conditions d’éligibilité.

La prime Anah est est cumulable avec les[intlink id="73" type="page"] autres subventions existantes[/intlink], et notamment le bonus CO2 du Compte CO2.

Malheureusement, l’Anah n’a pas renouvelé cette aide. Seuls les travaux réalisés avant le 31 décembre 2014 pourront être éligibles.

La prime ASE du programme “Habiter Mieux” d’un montant de 3.000 €

Il est possible - si vous pouvez déjà bénéficier de la subvention Anah du paragraphe précédent- de toucher une aide supplémentaire appelée “Allocation Solidarité Energétique” d’une valeur de 3.000 €.

Ce nouveau bonus n’est que délivré dans le cas où vos travaux de rénovation énergétique améliore la performance énergétique de votre logement de plus de 25% Cet objectif est difficilement atteignable avec seulement l’installation d’une chaudière gaz à condensation. Cependant, si vous avez installé votre chaudière gaz à condensation dans le cadre d’un bouquet de travaux plus importants, il est tout à fait possible de dépasser ces 25% de performance énergétique demandée.

Cette aide n’a pas été renouvelée et s’est arrêté pour le 31 décembre 2014. Les travaux réalisés après cette date ne pourront pas bénéficier de cette aide.

Subvention d’accompagnement pour vous faciliter votre démarche

Parce que vous hésitez énormément entre les différentes solutions qui s’offrent à vous en matière de rénovation énergétique, l’Anah est en mesure de vous donner un complément de subvention de 557 € afin de vous payer un conseiller en énergie.

Ce dernier vous aiguillera et vous proposera son aide afin de vous aider dans les différentes démarches techniques et administratives. Ce conseiller doit cependant appartenir à un organisme agréé par l’Etat comme le stipule l’article  L. 365-3 du Code de la construction ou être habilité par l’Anah. Il pourra ainsi vous conseiller aussi sur tous les autres travaux de rénovation énergétique qu’il existe en plus de changer sa chaudière.

Découvrir
Cela peut vous intéresser