Installation d'une chaudière fioul à condensation

Une chaudière fioul à condensation peut facilement remplacer une chaudière fioul classique. Vous pourrez éventuellement, à confort de chauffe identique, réaliser des économies d’énergie, des réductions d’émissions de CO2 et recevoir une prime CO2.

Une installation très facile

La chaudière gaz à condensation est, en apparence et en taille, identique à une chaudière classique, et se raccorde de la même façon. Elle sera donc installée rapidement par le professionnel plombier ou chauffagiste et éventuellement accompagnée d'un ballon d'eau chaude sanitaire.

Le réseau de chauffage central ne change pas, et l'alimentation de la chaudière est assurée par votre même cuve de fioul domestique. Ce mode de chauffage reste donc subordonné au fioul, et dépendant de la volatilité du prix de cette énergie fossile.

Si vous souhaitez réduire vos émissions de CO2, une solution alternative à l’installation d’une chaudière à fioul neuve consiste à conserver votre ancienne chaudière au fioul, et à remplacer le brûleur, par un brûleur au bois. C’est une solution peu onéreuse, mais de courte durée car la chaudière fioul n’est pas parfaitement adaptée au bois. Néanmoins, il peut être utile de se renseigner, et d’envisager cette solution de façon transitoire.

Évacuation des fumées de la chaudière fioul à condensation

Le fonctionnement de la chaudière fioul à combustion produit des gaz de combustion saturés en vapeur d'eau, dont une partie va se condenser sur les parois de la cheminée (condensats). Cela impose un tubage rigide ou flexible en inox, et interdit une évacuation par une cheminée traditionnelle en maçonnerie car l'humidité provoquerait de graves dommages. Il existe des notifications techniques à respecter concernant les conduits de cheminée utilisables en combinaison avec une chaudière à condensation.

Raccordement des condensats au réseau d’eaux usées

Le bas du conduit d'évacuation des condensats doit être équipé d'une purge munie d'un siphon, relié au réseau d’eaux usées par un conduit en PVC. C’est l’installateur, plombier ou chauffagiste qui effectuera ce raccordement lors de l’installation de la chaudière. Il n'existe pas pour le moment de normes ou de prescription en vigueur pour l'évacuation des condensats.

Pour plus d'information, le guide de l'Ademe peut s'avérer utile.

Découvrir
Cela peut vous intéresser