Livret Développement Durable Solidaire (LDDS) ou « prêt vert »

Si vous êtes emprunteur, et avez besoin d’un prêt complémentaire à l’éco-PTZ pour financer vos travaux, ou si vous n’avez pas droit à l’éco-PTZ, vous pouvez négocier avec les banques des taux d’emprunts "avantageux" dans le cadre de prêt Livret Développement Durable  Solidaire (LDDS). Les banques ont obligation de vous proposer ces prêts, aussi appelés "prêt vert".

Si vous êtes épargnant, l'ancien Livret Développement Durable (LDD) devenu solidaire (LDDS) vous permettra de reverser l'ensemble ou une partie de vos intérêts à des associations caritatives ou à des entreprises de l'économie sociale et solidaire (ESS).

Vous pouvez aussi remplir votre livret développement durable solidaire en y transférant chaque année la prime CO2 que vous pouvez toucher sur le site du Compte CO2.

Conditions d’obtention

L’octroi du prêt est laissé à la libre appréciation des banques, qui s’engagent à proposer des « taux attractifs ». Les conditions suivantes doivent être respectées :

1 - Vous : la banque accepte de vous consentir un prêt en fonction de votre endettement existant, et de vos revenus. Cette décision n’appartient qu’à la banque.

2 - Les travaux : les travaux doivent correspondre aux critères du CITE, c’est-à-dire que les matériaux et équipements doivent répondre à des critères techniques précis, et doivent être fournis par l’entreprise qui effectue leur installation.

Vous pouvez cumuler un prêt vert ou LDDS avec la prime rénovation énergétique du Compte CO2, avec l’éco-PTZ , avec le crédit d'impôt (CITE), avec la prime énergie, avec une les aides Anah.

Vous pouvez déjà recevoir la prime CO2 pour des travaux effectués depuis 2011.

Comment obtenir un prêt vert, ou LDDS ?

Le prêt LDDS est un prêt bancaire. Il se négocie donc avec les banques. Celles-ci doivent proposer des "taux attractifs" sans toutefois que la législation impose un taux précis. Par conséquent vous devez consulter plusieurs banques, et les mettre en concurrence.

Il faut aussi noter que les conditions proposées par certaines banques peuvent varier suivant les régions, ce qui est le cas notamment pour les banques mutualistes, où chaque caisse locale dispose d’une autonomie de gestion.

Montant et durée des prêts verts

Ces prêts bancaires ne répondent à aucune règle précise autre que de proposer des "taux attractifs". Vous devez donc consulter plusieurs banques et les mettre en concurrence afin d’obtenir les meilleurs conditions possibles.

Vous trouverez d'autres indications sur les LDDS sur le site du Service public.

Découvrir
Cela peut vous intéresser