Le programme Habiter Mieux pour vos panneaux solaires

Les aides Anah existent pour aider les ménages - surtout les plus modestes - à financer des travaux de rénovation énergétique dans leur domicile.

Le programme Habiter Mieux de l'Anah

L'ASE ou programme Habiter Mieux vient en aide aux ménages propriétaires (bailleurs ou non) dont les revenus sont modestes (revenu annuel inférieur à 24 107€ pour une personne seule). Les syndicats de copropriété en difficulté sont aussi éligibles à l'ASE.

Plusieurs conditions viennent cependant réguler l'accès à cette aide. Cette aide gouvernementale est octroyée pour la rénovation énergétique et l'isolation des logements de plus de 15 ans à condition que le changement de structure permette une réduction d'au minimum 25% des consommations énergétiques. Il faut en outre que les logements n'aient pas touché une autre aide gouvernementale dans les 5 ans précédents la demande. Il n'y a par contre aucune restriction technique liée au type de rénovation envisagée : les panneaux solaires sont donc éligibles au programme Habiter Mieux.

Deux cas de figure sont alors à distinguer :

  • Si les travaux de rénovation à entreprendre concernent un logement particulièrement dégradé, l'aide est alors plafonnée à 50% du montant des travaux Hors Taxes avec un maximum de 50 000€ au final.
  • Autrement, l'aide est plafonnée à 35% du montant des travaux HT pour les ménages modestes et 50% pour les ménages très modestes, avec un maximum de 20 000€.

Une aide complémentaire du FART de l'ordre de 1500 à 2000€ s'additionne aux aides du Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique (CITE). 1500€ dans le cas des copropriétés, 1600€ pour les "ménages modestes" et 2000€ pour les "ménages très modestes".

Les aides complémentaires

Postuler aux aides de l'Anah ne signifie pas nécessairement renoncer aux autres mécanismes d'aide proposés par le gouvernement. Certaines aides de L'Ademe sont cumulables et complémentaires du programme Habiter Mieux, tout comme il est possible d'obtenir des subventions régionales ou communales au moment de la demande d'aide. Par exemple, la prime du Compte CO2 vient s'ajouter aux aides préexistantes sans pour autant les remettre en cause, alors n'hésitez pas à faire des demandes multiples lors de vos travaux de rénovation énergétique!

Découvrir
Cela peut vous intéresser