Je programme le nettoyage d’un four à pyrolyse après une cuisson

Les taches dans votre four persiste? Il est inutile de s'armer de produits chimiques, souvent toxiques, pour nettoyer votre four. Plusieurs procédés plus économiques et écologiques s’offrent à vous: la pyrolyse ou la catalyse. Mais également des solutions d’entretien manuel, tel que le bicarbonate de soude !

Le four auto-nettoyant : nettoyage par pyrolyse 

Avec une élévation de la température à 500°C, la “pyrolyse” détruit et brûle tous les résidus présents dans votre four. Pour plus d’efficacité, enlever au préalable les aliments tombés au fond du four ainsi que ceux projetés sur les parois d’un coup d’éponge rapide. Attention, il faut impérativement nettoyer séparément tous les accessoires du four (grilles et lèche frites), car ils pourraient se déformer lors du cycle.

Puisqu’il faut atteindre les 500°C, l’astuce est d’utiliser le procédé de nettoyage “pyrolyse” dans la foulée d’une cuisson et à heures creuses. Cela permet des économies d’énergies, mais également sur votre facture.

Le four auto-nettoyant : nettoyage par catalyse 

Il est possible d’utiliser cette fonction de nettoyage “catalyse” dit “auto-dégraissant” dès lors que le four dépasse les 200°C. Les projections de graisses sur les parois de votre appareil s’oxydent automatiquement pendant la cuisson et ainsi ne consomment pas d’énergie en plus.

Il y a également le procédé “hydrolyse”. Grâce à un système de condensation de l'eau, les tâches récalcitrantes se décollent toutes seules et un coup d'éponge rapide à la fin suffit. Ce procédé est écologique et économique, car le chauffage ne dépasse pas la température nécessaire à l'ébullition de l'eau (100°C environ). Mais pour l’instant une seule marque le propose.

Quelque autres solutions pour nettoyer son four 

Il est inutile de s’armer de produits chimiques pour nettoyer les tâches résistantes de votre four. Il existe un moyen beaucoup plus écologique et beaucoup moins dangereux grâce à des produits phare d’entretien: le bicarbonate de soude (ou le vinaigre d’alcool).

Bien moins chers, ces produits sont plus efficace qu’un agent dégraissant ou un autre décapant industriel relativement nocif pour l’environnement. Vous trouverez ces produits dans le rayon droguerie ou produits ménagers des supermarchés pour 2 à 5 € le kilo.

En complément, vérifiez l'étanchéité des joints et changez les s'ils sont défectueux. Cela évitera les déperditions de chaleur. Vous éviterez ainsi une surconsommation pouvant monter jusqu’à 30%.

Les petits écogestes font les grandes économies et sont bons pour votre compte CO2 !

Découvrir
Cela peut vous intéresser