Émettez moins de CO2 grâce à vos fenêtres

Installer de nouvelles fenêtres vous permettra à coup sûr de réduire votre facture d’énergie mais qu’en est-il de l’impact sur vos émissions de CO2 et du bonus CO2 que vous pouvez récupérer sur votre Compte CO2 ?

Calcul du coût du kg de CO2 évité

Le coût du kg de CO2 évité permet de déterminer  l’efficacité de l’installation de votre fenêtre en matière de réduction de vos émissions de CO2. Il permet de relier l’investissement initial aux réductions totales des émissions de CO2 que va vous permettre la pose de nouvelles fenêtres. Dans le cas du changement de fenêtres, ce calcul prend en compte de nombreux paramètres :

Type de chauffage et économie réalisée en changeant de fenêtres :

Les émissions de CO2 que vous allez économiser en installant de nouvelles fenêtres va dépendre directement de l’énergie à laquelle vous vous chauffez. Les économies de CO2 seront d’autant plus grandes si vous vous chauffez au gaz naturel ou au fioul.

Coût total de l'installation

Le coût du kg de CO2 évité va aussi dépendre du nombre de de fenêtres que vous allez changer. La pose d’une fenêtre de taille standard dépend essentiellement de la menuiserie utilisé (PVC, bois, aluminium…) et son prix peut varier entre 200 et 400 € hors pose. Il faut ensuite ajouter le coût de la main d’oeuvre qui peut coûter entre 150  et 300 € par fenêtre.

Durée de vie des fenêtres :

Cette durée de vie va dépendre en partie du matériau utilisé pour la menuiserie. Elle peut se compter en dizaine d’années.

Exemple du calcul d’un coût de CO2 pour un changement de fenêtre

Hyppolite habite une maison de 100 mètres carrés et se chauffe au fioul. Sa facture avoisine les 2000 litres chaque année. Il décide de changer ses fenètres.

Scénario 1 : Hyppolite ne change que les fenêtres aux emplacements “stratégiques” (salle de vie, chambre etc.). Le changement de ces 4 fenêtres lui coûte 2000 €. et lui permet d’économiser 10 % sur sa facture de fioul. Ces nouvelles fenêtres ont une durée de vie de 25 ans, ce qui fait 5000 litres de fioul d’économisés au total, soit 13 400 kg de CO2 évités dans l’atmosphère. Le coût du kg de CO2 évité est alors de 0,149 €, soit de 150 € la tonne.

Scénario 2 : Hyppolite change toutes ses fenêtres car il est dans l’optique de refaire l’isolation complète de sa maison. Il change ses 8 fenètres pour 4000 €, ce qui lui permet de faire une économie de près de 15% sur sa facture d’énergie. En refaisant les mêmes calculs que dans le scénario 1, on obtient un prix de 0,199 € par kg de CO2 évité, soit presque 200 € la tonne.

Le prix de la tonne de CO2 évité dépend dans ce cas précis de nombreux paramètres. Dans tous les cas, il faut noter que le changement des fenêtres est une étape indispensable si vous comptez refaire l’isolation complète de vos logements.

Montant du bonus écologique

Le montant du bonus CO2 que vous pouvez recevoir sur le site du Compte  CO2 va dépendre directement des économies d’énergie que vous allez réaliser en changeant vos fenêtres. Vous ne pourrez pas réaliser d’économie de CO2 si l’énergie à laquelle vous vous chauffez est considérée comme non-émettrice par notre site internet (électricité, biomasse etc.)

En reprenant l’exemple d’Hyppolite de la partie précédente, le bonus CO2 que ce dernier va toucher va dépendre directement des travaux qu’il a exécuté :

  • Dans le scénario 1, Hyppolite économise en tout un 13 400 kg de CO2, ce qui représente environ 700 €, soit 35% du prix des travaux engagés.
  • Dans le scénario 2, Hyppolite économie en tout 20 100 kg de CO2, ce qui représente un peu plus de 1 000 €, soit un quart du prix des travaux totaux.

Bien évidemment, ce bonus CO2 est à rajouter aux économies qu’Hyppolite fera à son tour sur sa facture d’énergie.

Découvrir
Cela peut vous intéresser