Les économies d'énergie sur l'installation de nouvelles fenêtres

Changer ses fenêtres correspond bien à des travaux d’économie d’énergie si vous choisissez des modèles performants d’un point de vue thermique.

Les économies d’énergie réalisés par l’installation de nouvelles fenêtres

Les économies d’énergie réalisées par l’installation de nouvelles fenêtres dépendent de nombreux paramètres. D’une façon générale, il est considéré que les fenêtres peuvent être l’origine de 10 à 20% des déperditions thermiques de votre logement.

La réalisation d’un audit énergétique devrait vous confirmer cet ordre de grandeur. L’installation d’un double ou d’un triple vitrage est donc un élément stratégique de la rénovation énergétique de votre logement. De plus, la présence de ponts thermiques au niveau des menuiseries des fenêtres peuvent être responsables d’une surconsommation de votre chauffage.

Retour sur investissement de la pose de nouvelles fenêtres

Ce retour sur investissement va dépendre de la configuration de vos travaux et des économies réalisés grâce à eux. En reprenant les données de notre page dédiée aux réductions de CO2 liées à l'installation d'une fenêtre, le retour sur investissement diffère suivant le scénario choisi et donc tout particulièrement de l’ampleur des travaux d’économie d’énergie réalisés sur les fenêtres :

Scénario 1 : Hyppolite économise 200 litres de fioul - soit environ 175 € par an - pour un investissement initial de 2000 € euros. Le retour sur investissement en se basant uniquement sur les économies d’énergie est alors au bout d’un peu plus de 11 ans.

Scénario 2 : Hyppolite économise 300 litres de fioul - soit environ 222 € par an - pour un investissement initial de 4000 €. Le retour sur investissement se fait alors sur 18 années.

Accélérer le retour sur investissement de l’installation de vos fenêtres

En continuant avec l’exemple d’Hyppolite, le calcul de l'exemple précédent nous a montré que le Compte Épargne CO2 pouvait lui faire rapporter de 25 à 35% du coût d’investissement initial en bonus CO2. C’est donc une solution simple afin de rentabiliser rapidement le changement de ses fenêtres.

La possibilité de grouper le changement de vos fenêtres avec d’autres travaux d’économie d’énergie peut être un bon moyen de réaliser des économies. Pourquoi ne pas en profiter pour refaire l’isolation de vos murs ou encore isoler vos combles.

Il existe aussi de nombreuses autres aides que vous pouvez débloquer afin de vous aider dans vos travaux d’économie d’énergie.

Découvrir
Cela peut vous intéresser