ENERGY OBSERVER : le bateau qui utilise 100% d'énergie renouvelable

C’est le premier bateau fonctionnant seulement grâce aux énergies renouvelables, l’Energy Observer est en train de réaliser le tour du monde dans le but de sensibiliser le monde sur l’importance et l'efficacité des énergies renouvelables, mais aussi de tester les différentes technologies et moyens mis en oeuvre pour construire ce bateau afin de vérifier sa fiabilité.

Quelles ressources énergétiques alimentent l’ENERGY OBSERVER ?

Le bateau a été conçu pour être écologique et indépendant énergétiquement. Il n’émet aucun gaz à effet de serre et carbure grâce à trois sources différentes d’énergies renouvelables, qui lui offrent de l’autonomie pour naviguer sur la mer sans avoir forcément besoin de faire des escales.

Un sol solaire de 130 mètres carré sur le pont du bateau qui représente une grande partie de l’architecture du bateau. Ce sol permet au bateau d’acquérir une grande source d’énergie. De plus, il est bifacial, ce qui lui donne la capacité d’absorber l’énergie solaire qui est reflétée par la mer.

Sur mer, le vent est aussi une énergie que l’on retrouve en tout lieu : deux éoliennes à axe vertical sont sur le pont, permettant une production régulière qui alimente le bateau de jour comme de nuit et sous différentes conditions météorologique. De plus, on retrouve un kit de traction intelligent. Il s’agit d’un cerf-volant automatisé qui soutient le bateau pour qu’il gagne de la vitesse, réduisant les dépenses énergétiques durant la navigation.

A son bord, le bateau possède sa propre production d’hydrogène qui fonctionne grâce à l’eau de mer. En effet, un système de désalinisation permet d’utiliser cette eau qui sera ensuite traitée par un électrolyseur qui la transforme en hydrogène, qui est ensuite stocké dans huit réservoirs pour être utilisé plus tard.

Afin d’utiliser et de stocker l’énergie, l’Energy Observer possède deux batteries : la première d’une puissance de 400 volts, qui stocke l'électricité produite par l’éolien et le solaire. La deuxième est une batterie à combustible, qui a pour rôle de transformer l’hydrogène en électricité.

L’Energy Observer dispose d’alternatives énergétiques pour son fonctionnement, qui ont démontré l'efficacité des ressources renouvelables. Le capitaine et fondateur du bateau, Victorien Erussard, a été nommé premier ambassadeur français des objectifs de développement durable à l’occasion du journal 2030. Ce projet est plus qu’une innovation énergétique, ce bateau est un média en faveur des énergies renouvelables et de la façon dont nous devons les utiliser.

Découvrir
Cela peut vous intéresser