Idées reçues sur les voitures électriques

Les voitures électriques ont tendance à soulever beaucoup de questions voire défrayer la chronique. De ce fait, beaucoup de fausses idées circulent sur ce nouveau moyen de locomotion qui compte pourtant de nombreux avantages ! Le premier étant bien évidemment que rouler en voiture électrique en France émet beaucoup moins de CO2 qu’en voiture avec un moteur thermique. Le deuxième avantage, c’est que le véhicule électrique vous permet de recevoir une prime CO2 tous les ans. Les voitures électriques sont donc le premier véhicule qui rapporte !

Les voitures électriques ne valent pas mieux que les véhicules sans permis

Les voitures électriques, n’ont pas à rougir de leurs performances ! Il faut bien avoir un permis de conduire pour pouvoir les conduire, car elles vont aussi vite qu’une voiture à essence ou diesel ! Elles sont d’ailleurs aussi spacieuses et confortables. Alors que le véhicule sans permis est cantonné aux déplacements urbains, vous pourrez vous déplacer où bon vous semble avec votre véhicule électrique ! Bref, la voiture électrique, c’est une voiture plus performante que les autres car n’émettant pas de CO2, permettant donc de toucher une prime CO2. C’est la voiture moderne du 21ème siècle.

Les voitures électriques coûtent encore bien trop cher !

Les voitures électriques coûtent en moyenne plus cher que les véhicules à moteur thermique, c’est indéniable. L’investissement est par conséquent plus important. Il faut bien sûr ne pas s’arrêter au coût d’investissement afin de voir si l’achat va être rentable, mais regarder le coût de fonctionnement total. En se fondant sur la durée de vie du véhicule, il faut regarder d’un côté quel sera le coût du carburant fossile qu’un véhicule thermique engrangerait à la place d’un véhicule électrique, de l’autre le coût de revient du kilomètre en voiture électrique. Ce dernier varie selon le statut de votre batterie (si vous l'avez achetée ou si vous la louez par exemple) et le coût des recharges en électricité. Il est enfin important de comparer les coûts d’entretien, en moyenne bien plus faibles pour le véhicule électrique.

Ce calcul vous permet de savoir si une voiture électrique sera plus profitable pour vous d’un point de vue économique. Il faut bien sûr rajouter à ce calcul les nombreuses aides qu’il existe déjà pour les voitures électriques ainsi que du bonus CO2 que vous pouvez toucher chaque année qui suivra l’achat de votre voiture électrique sur notre site internet !

Il y a beaucoup de facteurs à prendre en compte afin d’estimer si l’achat d’un véhicule est rentable. Afin de simplifier le propos, nous allons nous focaliser uniquement sur le coût variable lié à l’utilisation du véhicule. Imaginons donc que les coûts d’achat et d’entretien d’un véhicule thermique et électrique sont les mêmes.

Dans ce cas précis, le coût que vous allez payer va dépendre directement de l’utilisation de votre véhicule, c’est-à-dire du kilométrage annuel que vous allez réaliser. Pour un véhicule à moteur thermique, ce coût va dépendre de la consommation du véhicule ainsi que du prix du carburant. Pour le véhicule à moteur thermique de cette exemple, on arrive facilement à un coût de 6 €/100 km. Pour un véhicule électrique, le plein est bien moins dispendieux. On arrive facilement à un coût en électricité de 1,5 €/100 km. Il faut cependant ajouter à côté la location de la batterie, à raison de 80 € par mois.

En regroupant ces éléments dans un tableau, on obtient les résultats suivants :

Kilométrage annuel
5000 10000 20000 30000
Thermique (coût en €) 300 600 1200 1800
Électrique (coût en €) 1035 1110 1260 1410

Quel va être l’impact de l’augmentation du parc électrique sur la production d’électricité française ?

L’arrivée des voitures électriques va-t-elle bientôt être responsable de futurs black-outs ou de coupures de courant généralisées ? Changer l’énergie utilisée pour rouler à grande échelle peut en effet avoir un grand impact sur le mix énergétique français. Ceci étant dit, plusieurs éléments permettent de se dire que cette transition peut se faire en douceur.

Premièrement, les voitures électriques arrivent petit à petit sur le marché. La montée en charge de cette nouvelle flotte électrique va donc se faire petit à petit.

Deuxièmement, la production électrique n’est pas utilisée à son plein potentiel pendant les heures creuses. On ne peut pas allumer une centrale nucléaire pour les heures de pointes uniquement aussi, beaucoup de centrales tournent à vide pendant la nuit. La recharge des voitures électriques pendant la nuit pourrait donc être un moyen de lisser la production électrique en France.

Troisièmement, la transition énergétique fait que les énergies renouvelables vont prendre de plus en plus de place dans le mix énergétique français. Ce développement va pouvoir palier une éventuelle augmentation de l’utilisation de l’électricité pour rouler.

Enfin, il faut garder en tête que les moteurs thermiques utilisent une énergie fossile qui est vouée à disparaître : le pétrole. L’électricité (même si ce n’est pas encore le cas en France) peut être produite 100% de façon renouvelable ! Fini alors les questions portant sur l’approvisionnement ou l’indépendance énergétique.

Découvrir
Cela peut vous intéresser