La colocation entre étudiants, bon ou mauvais plan ?

La colocation séduit de plus en plus les jeunes depuis quelques années. Représentant un réel avantage financier, la colocation permet également de raffermir les liens sociaux. Cependant, la colocation nécessite de prendre en compte vos critères de sélection, votre budget, et d’être préparé à la vie en communauté, avant de s’engager. En effet, on peut se demander si la colocation est un bon plan ou non pour les étudiants. C’est pourquoi cet article est plein de bons conseils afin de vous aider à réussir votre future colocation !

Quel type de collocation choisir ?

Le principe de la colocation est de partager un logement avec une ou plusieurs personnes, afin de réduire les frais et ainsi faire des économies. La colocation représente aussi des moments de convivialité à vivre ensemble. C’est pour cela qu’il est primordial de trouver un équilibre entre les habitudes de chacuns, et d’avoir un espace personnel pour les moments d’intimité. Mais comment trouver LA colocation qui vous convient ?

Commencez dans un premier temps, par contacter vos amis, et proposez leur votre projet. Veillez tout de même à bien choisir les personnes avec lesquelles vous seriez le plus susceptible de vous entendre au quotidien. Ensuite, vous pouvez opter pour la colocation avec des inconnus. Pour ce faire, il existe de nombreux sites Internet vous proposant de trier les colocations en fonction de vos attentes et de vos besoins.

Choisir la colocation déjà existante dispose de nombreux avantages, dont le fait que tout le monde se connaît et que ceux-ci ont l’habitude de vivre en communauté. Cependant, l’intégration peut être un peu plus difficile puisque comme précisé auparavant, les personnes se connaissent déjà et ont leurs petites habitudes. Pour trouver une bonne colocation, il faut donc être sûr que le caractère de vos potentiels colocataires, correspond au vôtre.

Quelles sont les précautions à prendre avant de débuter une colocation ?

Au niveau légal, il n’existe aucun texte juridique spécifique à la colocation. Cependant, deux textes concernant la location en général, peuvent s’appliquer à la colocation:

  • Loi du 6 juillet 1989:  La location concerne un logement nu, loué à titre de résidence principale avec un bail d’une durée minimum de 3 ans, et de 6 ans si le bailleur est une personne morale;
  • Article 1213 du Code Civil: L’obligation du loyer est indivisible. C’est-à-dire qu’en cas de défaut de règlement d’un ou plusieurs colocataires, le bailleur peut demander les fonds manquants au locataire de son choix.

Soyez prudent quant à la clause de solidarité présente dans votre contrat de location. Celle-ci lie les colocataires entre eux, souvent malgré eux. Mais elle permet au propriétaire de s’assurer que le loyer sera entièrement acquitté, et ce, même s’il y a des désaccords entre les colocataires. Si vous ou un des membres de la colocation souhaitez quitter le logement, vous devrez trouver un remplaçant afin de ne pas pénaliser les autres membres. Puis, le plus important est de veiller à ce que votre nom figure bien sur le contrat de location. Prévoyez également des cautionnaires afin de prouver au bailleur que vous êtes solvable.

Les conseils pour réussir votre colocation

La vie en communauté est une expérience très enrichissante et qui permet d’éviter la solitude. Lorsque l’on arrive dans une grande ville, sans connaître personne, la colocation s’avère être une bonne option. Même si vous trouvez la colocation de vos rêves, tout peut ne pas se passer comme prévu. En effet, un manque d’organisation, ou de savoir-être peut faire tout basculer. Mais rassurez-vous, en suivant ces précieux conseils, tout devrait se passer comme sur des roulettes !

Prendre la bonne décision

Prenez le temps de bien vous renseigner sur les membres de la colocation avant de vous engager. Soyez également certain, que vous êtes prédisposé à vivre en communauté, car ce n’est pas donné à tout le monde!

Communiquer

La base d’une colocation réussie reste la communication. Prenez le temps d’apprendre à connaître vos colocataires et de vous faire connaître. Si la colocation est déjà existante, c’est à vous d’aller vers eux et de vous intégrer. La confiance ne s’installe pas du jour au lendemain, soyez donc patient et surtout n-a-t-u-r-e-l !

S’adapter

Si vous intégrez une colocation déjà existante, vous devrez vous habituer aux habitudes de vos colocataires. Il est important donc, de s’informer sur leur mode de fonctionnement. En revanche, si vous formez une toute nouvelle colocation, mettez les choses au clair dès le départ quant à la répartition des tâches (vaiselle, courses, ménage, etc.). Pensez aussi au fonctionnement pour la douche le matin, ou pour la répartition des chambres par exemple. Tout le monde doit s’investir à part égale afin d’éviter tout conflit.

La gestion des dépenses

C’est bien connu, les bons comptes font les bons amis. D’où l'importance de centraliser les dépenses communes et vous mettre d'accord sur celles-ci (loyer, électricité, internet, taxes, etc.).

Afin de ne pas se perdre dans une comptabilité souvent source de conflits, la Carte CO2 propose une offre adaptée aux étudiants, très souvent en colocation. La Carte CO2 fait partie des offres bancaires des néo banques. En effet grâce à cette carte, et plus particulièrement à son application mobile, vous pouvez rembourser vos amis ou recevoir de l’argent en un clic. L’argent est disponible instantanément. Cela représente donc, un gain de temps, puisqu’il n’y a plus besoin de retirer de l’argent, et que toutes les transactions sont catégorisées !

Respecter l’intimité de chacun

La vie en communauté peut parfois être pesante pour certaines personnes. C’est pourquoi, des moments d’intimité sont nécessaires pour une colocation saine et non intrusive. Par exemple, chaque colocataire a sa propre chambre. Vous devez respecter cet espace personnel, et ne pas y entrer sans son accord. Veillez cependant, à ne pas rester dans votre chambre tout le temps, au risque de créer des tensions. Un espace commun est donc le bienvenue afin de tous vous retrouver autour d’un apéritif ou d’un bon repas par exemple!

Vous disposez désormais de toutes les clés pour réussir votre colocation, que ce soit avec des amis ou des inconnus. Cela représentera pour vous une réelle expérience humaine et sociale !

Découvrir
Cela peut vous intéresser