Les subventions et primes pour les poêles à bois

Outre son aspect esthétique et économique le poêle à bois est aussi écologique. Il dispose de la même gamme d'aides financières que les autres types de chaudières et de poêles fournis au bois. Voici donc un résumé synthétique des aides auxquelles vous pouvez prétendre pour acheter et installer votre poêle à bois.

Le Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique pour financer l'achat d'un poêle à bois

Les chaudières et appareils de régulation du chauffage sont éligibles au CITE (Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique) d'après la classification de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie plus généralement appelée Ademe.

Le CITE est une déduction d'impôt sur le revenu classique, 30% du montant de vos dépenses TTC (achat et installation) est répercuté sur votre impôt dans la limite de 8 000€ pour une personne seule et 16 000€ pour un couple. Dans l'éventualité où vous ne seriez pas imposable l'aide s'applique toujours et la différence vous est remboursée.

Cette aide est peut-être la plus accessible. Les deux conditions d'accès sont une date de construction du logement supérieure à 2 ans à compter de le demande d'aide et le passage par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).

Obtenir la TVA à taux réduit

Les coûts d'installation d'un poêle à bois sont régulièrement compris entre 15 et 20% de la valeur TTC du bien. Cette somme n'est pas négligeable mais elle peut être réduite à l'aide dune TVA à 5,5% ou 10%. Or, tous les travaux de rénovation énergétique respectant les pré-requis du CITE - donc les poêles à bois - bénéficient d'une TVA à 5,5% pour les frais d'installation

Les TVA à 10% et 20% sont elles appliquées aux autres travaux de rénovation.

Les poêles à bois et Habiter Mieux

Le programme Habiter Mieux concerne en priorité les foyers aux ressources financières limitées. Deux catégories distinctes avec leur propre niveau d'aide ont ainsi été crées : l'aide aux ménages "modestes" et l'aide aux ménages "très modestes".

Les ménages modestes voient leur travaux pris en charge à 35%, les seconds à 50%, dans la limite de 20 000€ par ménage. La prime Habiter Mieux est accompagnée d'une subvention du Fond d'Aide à la Rénovation Thermique (FART) de 10% des dépenses et plafonnée à 1600€ pour les ménages "modestes" et 2000€ pour les ménages "très modestes".

Pour que votre poêle à bois dispose du programme Habiter Mieux le logement visé par les travaux de rénovation doit avoir 15 ans et le nouveau dispositif installé doit améliorer la performance énergétique du foyer de 25% au moins.

Découvrir
Cela peut vous intéresser