Obtenir une subvention pour une VMC double flux

En évacuant l'air humide et la pollution de votre logement, la VMC double flux aussi appelée ventilation mécanique contrôlée double flux participe à l'amélioration de votre bilan énergétique. L'astuce de la ventilation double flux réside dans la récupération d'une partie de la chaleur de l'air intérieur expulsé pour réchauffer l'air extérieur entrant. En moyenne près de 20% des déperditions en énergie du logement sont liés à la mauvaise gestion de l'air, il est donc très avantageux de recourir à une VMC performante. Financer une VMC double flux implique d'investir une somme variant entre 2 000€ et 5 000€, montant que vous pouvez sensiblement réduire par le biais de primes gouvernementales ou d'aides du secteur privé à l'instar de la subvention du Compte C02.

Une TVA réduite pour votre VMC

La première aide disponible et la plus simple à obtenir est la TVA réduite à 5,5%. Chaque année l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) publie les différents travaux d'économie d'énergie susceptibles de bénéficier d'une diminution de TVA. En 2016, l'installation d'une ventilation (VMC simple ou double flux par exemple) profitera ainsi d'une TVA réduite à 5,5% contre les 20% de taxation usuels.

La demande de TVA s'effectue au moment de la signature des travaux. Le professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) vous fera remplir une convention confirmant la nature des travaux réalisés pour finaliser la demande.

Le programme Habiter Mieux pour votre VMC

L'aide de l'Agence nationale de l'habitat Habiter Mieux vise en particulier les ménages qui pourraient avoir des difficultés financières accrues à payer des installations coûteuses comme les systèmes de ventilation ou de climatisation double flux. Sous conditions de ressources, vous pouvez bénéficier d'une aide plafond de 20 000€ HT, variant en fonction de vos frais de travaux : 35% des dépenses HT des ménages modestes et 50% des dépenses des foyers très modestes sont de cette manière couverts par l'Anah.

Une aide complémentaire du Fond d'Aide à la Rénovation Thermique (FART) est de plus délivré aux ménages éligibles au programme Habiter Mieux, soit 10% des frais totaux escomptés.

Quelques conditions d'accès sont néanmoins à remplir outre les seuils de revenus maximum. Il est nécessaire que les nouveaux équipements décroissent de 25% la facture énergétique du logement et que ce même logement ait plus de 15 ans.

CEE et VMC double flux

Les Certificats d'Économie d'Énergie ou CEE sont des titres financiers accordés par les fournisseurs eux-mêmes aux utilisateurs qui réduisent leur consommation en énergie. Cette contraction de la consommation d'énergie doit s'opérer dans le cadre de l'installation ou du remplacement d'un nouvel équipement, de l'isolation de la maison ou encore de la mise en activité d'un système de climatisation.

Pour une VMC double flux comptez 50€ à 150€ d'économie réalisées avec les CEE pour une maison de 100 m².

La prime du Compte CO2 et la VMC

Il est probable qu'en vous équipant d'une VMC double flux vous atténuiez votre consommation annuelle en énergie. Parfois cette amélioration diminue aussi vos émissions de CO2, si tel est le cas pensez à demander la prime énergie du Compte CO2.

Le Compte CO2 s'est donné pour mission de compenser les émissions de CO2 des particulier, entreprises ou agriculteurs en leur versant un équivalent sous forme de monnaie CO2 par rapport à leur réduction d'émission de CO2. La monnaie CO2 est quant à elle à tout moment convertible en euros à hauteur de 52,64€ la tonne de CO2 (soit 1000 CO2).

Par exemple un ménage chauffé au fioul consommant 2 000 L/an émet en moyenne 6 000 kgCO2/an. Une réduction de 30% des consommations économise 660 L/an soit 2000 kgCO2/an ou encore plus de 100€ en monnaie CO2. Les 2 000 CO2 générés seront de surcroit reversés chaque année pendant 10 ans, générant sur le long terme plus de 1 000€ de gains.

Découvrir
Cela peut vous intéresser