Les aides de l’Anah pour l’installation de vos nouvelles fenêtres

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) propose plusieurs types de subventions pour vous accompagner dans vos travaux de rénovation énergétique. Ces subventions sont versées en particulier pour les ménages aux revenus modestes qui souhaitent améliorer la performance énergétique de leur logement.

Les subventions de l’Anah

L’Anah propose des subventions pour des travaux liés à de nombreuses thématiques : sécurité et salubrité de l’habitat, autonomie de la personne et pour lutter contre la précarité énergétique. Ces différentes aides vont dépendre directement du niveau des revenus de votre ménage.

Dans le cas où vos revenus sont qualifiés de “très modestes”, cette subvention peut couvrir jusqu’à 50% du financement de vos travaux de rénovation énergétique. Ce pourcentage plafonne à 35% lorsque vos revenus sont la catégorie “modestes”. Cette aide est plafonnée pour des travaux ne dépassant pas 20 000 € hors taxe.

Une aide supplémentaire pour mieux vous accompagner dans vos démarches

Dans le cas où votre logement se situerait en secteur diffus et ne faisant donc pas partie d’un programme groupé de l’Anah, il vous est possible de toucher une aide supplémentaire pour payer des prestations d’assistance à la maîtrise d’ouvrage. Dans le cas d’un projet de rénovation énergétique, cette aide est de 557 €. Concrètement, l’Anah met à votre disposition un expert en énergie afin de vous accompagner dans vos choix et vos démarches.

Toucher une aide supplémentaire de solidarité écologique en plus de vos subventions Anah

Dans le cas où vos travaux vous mènerez à augmenter les performances énergétiques de votre logement de plus de 25%, l’Anah vous versera une prime d’Aide de Solidarité Ecologique (ASE) de 3 000 € supplémentaire.

Cette aide n’est cependant plus d’actualité depuis le 1er janvier 2015.

Il est assez difficile d’obtenir cette performance énergétique en ne changeant que ses fenêtres (à moins que vous ne viviez dans une véranda !). Cette subvention peut donc vous inciter à réaliser des travaux de rénovation énergétique supplémentaires. Le fait de réaliser ses travaux par bouquet est aussi incité par le crédit d’impôt. Ainsi, plus vous réaliserez des travaux de rénovation énergétique, moins vous émettrez de CO2 et plus votre prime CO2 sur le Compte CO2 sera plus important !

Découvrir
Cela peut vous intéresser