Vignette Crit’Air : tout savoir en un clic !

La vignette Crit’Air est mise en place depuis le 15 janvier 2017 dans plusieurs grandes villes de France. Cette vignette a pour objectif de classer les véhicules suivant leur niveau de pollution dans une politique d’amélioration de la qualité de l’air. Détenteurs d’anciens véhicules à haute consommation, méfiez-vous ! Si votre voiture commence à prendre de l'âge, il se pourrait que vous soyez interdit de circulation dans certaines villes ou ponctuellement pendant les pics de pollution.

Qui est concerné par la vignette Crit'Air ?

La vignette anti-pollution permet l’identification des véhicules les moins polluants de France. À noter que si vous possédez un véhicule datant des années précédant 1997, votre voiture sera considérée en « Non-classée », c’est à dire que vous ne pourrez plus circuler en semaine entre 8h00 et 20h00 dans les zones à circulation restreinte, ou ZRC. Ne tentez pas le diable ! Cette vignette est obligatoire dans les ZRC sur toute l'année ou seulement lors des pics de pollution, que vous circuliez avec un deux roues, une voiture, un camion, ou encore en autocars. Sachez cependant que les véhicules électriques ne sont pas concernés par les restrictions mises en place.

Quelle vignette pour mon véhicule ?

Le classement de la vignette anti-pollution se fait en fonction de la date d’immatriculation de votre véhicule et de sa consommation, autrement dit, si celui-ci se déplace au diesel, à l’essence ou à l’électrique. Si vous circulez à l’électrique : tout roule ! Vous n’êtes soumis à aucune restriction, même en cas de pics de pollution. La pastille qui vous sera attribuée sera verte, celle des véhicules les moins polluants.

Pour les autres vignettes Crit’Air, vous pouvez vous renseigner auprès du Ministère de l'Environnement qui explique en détail les règles mises en place pour l’identification de votre véhicule et l’attribution de votre vignette.

Le certificat qualité de l’air délivré en même temps que votre vignette réglemente les émissions de particules fines et les oxydes d’azote (NOx) qui s’échappent de votre véhicule lors de son utilisation. Celui-ci se base sur les normes européennes ou normes Euro  fixant la limitation des émissions de gaz polluants dans un contexte de lutte contre le changement climatique.

Notez qu’un simulateur existe en ligne pour une classification rapide de votre véhicule.

Comment obtenir la vignette Crit’Air ?

Rien de plus simple, vous pouvez demander votre Certificat qualité de l’air directement en ligne en vous rendant sur le Service de délivrance des certificats qualité de l’air. Vous pouvez y faire votre demande en ligne ou remplir un formulaire de demande y est disponible pour les particuliers. Vous pouvez ensuite l’envoyer par la Poste à l’adresse suivante : « Service de délivrance des Certificats Qualité de l'Air – BP 50637 – 59506 Douai Cedex ».

Le coût de revient est de 3,62€, pour une envoie en France. Attention aux sites arnaques qui facturent plus cher.

Quelles sont les villes concernées par la Vignette anti-pollution ?

Habitants de la capitale ? Oui, mais pas seulement ! De nouvelles agglomérations ont également adopté la nouvelle réglementation de la vignette Crit’Air. En effet, Grenoble et Lyon-Villeurbanne ont déjà suivi le mouvement. Et les autres ? A Lille, Strasbourg et Bordeaux la réglementation pointe le bout de son nez avec le lancement d’essais dans les villes.

En fait, toutes les agglomérations concernées par un plan de protection atmosphérique (ou PPA) sont susceptibles d’établir le système Crit’Air dans les prochains mois, à savoir :  Avignon, Béthune, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Douai-Lens, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille-Aix-en-Provence, Metz, Montpellier, Nancy, Nantes, Nice, Orléans, Pointe-à-Pitre-Les-Abymes, Rennes, Rouen, Saint-Etienne, Strasbourg, Toulon, Toulouse, Tours, Valenciennes.

Quelles sanctions en cas d’oubli de la vignette Crit’Air ?

La nouvelle vignette anti-pollution permet également de faciliter le contrôle des forces de l'ordre qui n’ont plus à regarder votre carte grise pour vérifier le classement de votre véhicule. Attention ! Une amende d’environ 68€ est à la clef en cas de contravention. Rouler sans pastille un jour de circulation réglementée vous expose à un risque de contrôle plus important, véhicules polluants ou non.

Découvrir
Cela peut vous intéresser