Vers le zéro déchet : une solution environnementale et économique

A toutes les échelles la réduction des déchets s'organise. Les particuliers, les entreprises mais aussi certaines villes et communautés de communes s'engagent dans cette voie. En 2015, la communauté de commune Chardon Lorrain s'est vu décernée le label Territoire zéro déchet zéro gaspillage par le ministère de l'environnement.

Moins de déchet c'est plus d'économies !

Réduire ses déchets ce n'est pas seulement agir pour la protection de l'environnement, c'est également réaliser des économies. En raisonnant nos achats, il est possible de tendre vers le zéro déchet en favorisant les produits moins emballés ou réparables. Nous pouvons également prolonger la durée de vie des produits grâce à la réparation. Favoriser l'achat d'occasion ou revendre un objet dont on n'a plus l'utilité permet de réduire les déchets. Vous pouvez également penser à emprunter ou louer un objet dont vous n'avez pas un usage régulier.Réduire ses déchets c'est aussi moins jeter. C'est-à-dire utiliser un produit tant que l'on peut s'en servir, donner au lieu de jeter ou encore composter ses déchets organiques. Lutter contre le gaspillage alimentaire réduirait les déchets tout en évitant la production de certains aliments.

Vers le zéro déchet, vers un environnement mieux préservé

Les déchets qui se retrouvent dans l'environnement perturbent les écosystèmes et peuvent être source de contamination notamment en ce qui concerne l'eau. Le traitement des déchets peut quand à lui être à l'origine d'émissions de gaz à effet de serre. En effet, près de 12,9 million de tonnes de CO2 soit 2,6% des émissions de gaz à effet de serre du pays sont imputées au traitement des déchets. La majorité des déchets est incinérée (35% en 2013), une seconde partie est stockée (26% en 2013) ou recyclée (22% en 2013).

Que fait l'Etat pour la réduction des déchets ?

Les politiques publiques françaises participent à la réduction des déchets. Ici, tous les acteurs sont concernés : les entreprises, les ménages et également les collectivités. Depuis 2014, l'Etat à mis en place un programme national de prévention des déchets s'étalant jusqu'en 2020. Ce programme agit à la fois sur les modes de productions et de consommations. L'objectif est de réduire de 7% les déchets produits par habitants.Pour les particuliers, différentes actions sont mises en oeuvres. On trouve notamment le retour à la consigne, qui vise à rapporter certains emballages afin qu'ils soient réutilisés, les actions de lutte contre le gaspillage alimentaire, la démarche "stop-pub" ou encore la réduction des sacs plastiques. Les entreprises sont également visées par la réglementation française. Selon le code de l'environnement, tout producteur de déchets et tenu responsable de la gestion de ceux-ci.

Des familles zéro déchet

A titre individuel, de plus en plus de familles se lancent l'objectif du zéro déchet. En moyenne, un français produit environ 350 kg de déchets par an. En l'espace de deux ans, une famille composée de deux parents et de deux enfants, a diminué ses déchets pour ne produire que 5kg de déchets par an. Pour tendre vers le zéro déchets, de nombreuses astuces existent comme privilégier l'achat en vrac ou fabriquer soi-même ses produits ménagers et ses cosmétiques.Réduire ses déchets c'est faire des économies et un geste pour l'environnement. En complément, sachez que de nombreux éco-gestes existent afin de réduire vos factures énergétiques et votre empreinte environnementale.

Découvrir
Cela peut vous intéresser