Un éclairage adapté à chaque pièce de la maison

Un éclairage indirect doux dans le salon, mais une lumière plus vive au dessus du plan de travail de la cuisine. À chaque type de lampe ses spécificités et à chaque pièce ses sources de lumière, adaptées aux activités de la famille. Les connaître vous permettra de vous équiper en fonction de vos besoins et ainsi de réaliser des économies sur votre facture.

J’adapte la puissance de l’éclairage à chaque usage

L'éclairage est primordial mais doit être adapté à vos souhaits et usages

Un bon éclairage doit être adapter aux habitants et à leurs activités. Pour optimiser l'éclairage des pièces de votre maison, il est nécessaire de définir l'ambiance lumineuse souhaitée. En effet, toutes les activités ne nécessitent pas la même intensité lumineuse : lecture, repas, travail de précision, etc. Il convient alors de multiplier les points lumineux adaptés à chaque utilisation.

Éclairages direct et indirect se combinent pour apporter un éclairage qui convient à vos habitudes. Un éclairage indirect permettra une source de lumière pour un besoin ciblé (coin lecture, miroir de la salle de bain). Tandis qu’un éclairage indirect permettra d’éclairer davantage l’ensemble d’une pièce.

Bien choisir l’éclairage dans sa maison

Les femmes qui se maquillent le savent : le choix de la lumière dans la salle de bain est crucial ! L’idéal est bien sûr la lumière naturelle, ou à défaut, de trouver un éclairage qui s’en rapproche le plus possible. Le but est d’obtenir une lumière douce, qui ne soit pas trop agressive au réveil. Il est par exemple possible de penser à des spots placés sur le côté du miroir, sur le plafonnier ou en suspension par exemple.

Concernant le salon, un plafonnier vous offrira un juste dosage de la lumière. Les lampes à poser seront complémentaires et très pratiques pour lire sur le canapé. Évitez les lampadaires halogène, ils consomment beaucoup d’énergie. Quant à la chambre, véritable cocon, optez pour un éclairage doux : une suspension avec abat-jour ou un lampion. Près du lit, une lampe posée ou des appliques afin de vous faciliter la lecture avant de vous coucher.

Enfin, la cuisine et la salle à manger doivent être bien éclairées ; n'hésitez pas à multiplier les luminaires focalisées. Les rails de spots au-dessus d’un plan de travail par exemple.

Quelle puissance pour quelle pièce ?

Évidemment, on n’éclaire pas de la même façon une cuisine et une chambre à coucher. Chaque pièce requiert une luminosité différente, parfois direct et vive, parfois indirecte et chaleureuse.

Il faut adapter la puissance de la lampe en fonction de son usage. Une lampe basse consommation de 5 W suffit pour regarder la télévision ou être devant un ordinateur, une de 20 W convient pour lire ou travailler. Dans le garage ou la cave, installez des néons fluorescents, plus performants que les ampoules ! Pour les pièces où la famille se regroupe, une ampoule de 30 W à 35 W suffit à bien éclairer 1 mètre carré, donc pour une pièce comme le salon quelle que soit sa superficie.

Les petits écogestes font les grandes économies et sont bons pour votre compte CO2 !

Pour en savoir plus à ce sujet, l'Ademe a produit un guide de l'éco-citoyen pour réduire votre facture d'électricité.

Découvrir
Cela peut vous intéresser