Je récupère l’eau de pluie pour mes besoins en eau non potable

Quel dommage de laisser s’échapper cette eau qui tombe du ciel par abondance... Surtout que contrairement à celle du réseau, l'eau de pluie n'est ni calcaire, ni chlorée, ni trop froide, qualité appréciée des plantes du jardin par exemple. L’autre énorme avantage est qu’elle est gratuite et permet en plus de réaliser des économies. Aujourd'hui, on ne se rend pas bien compte combien nous galvaudons l'eau potable lorsque nous l'utilisons pour arroser nos jardins. Il est donc urgent de changer notre mode de consommation afin de préserver cette ressource naturelle.

Pourquoi récupérer de l’eau de pluie ? 

A défaut d'une source ou d'un puit dans votre jardin, vous pouvez récupérer l'eau de pluie. A cet effet, le récupérateur est une excellente solution pour économiser l’eau au quotidien. Installé dans le jardin, il permet de récupérer l’eau de pluie, utile pour laver votre voiture, arroser le jardin, entretenir la maison ou bien encore recharger l’eau des toilettes. Le récupérateur d’eau de pluie est non seulement écologique, mais aide aussi à faire des économies sur les factures !

Le potentiel de récupération d'eau de pluie est important puisque l'on peut collecter, selon les régions jusqu’à 600 litres par m2 de toiture. Soit, de quoi assurer l’arrosage de 200 m² de jardin suivant la capacité de votre réservoir et la répartition des pluies.

Par ailleurs, la récupération des eaux de pluie présente un intérêt en ménageant les nappes phréatiques qui alimentent nos réseaux. Cela limite également le volume d’eaux sales à traiter et donc les investissement réalisés par les collectivités.

Le récupérateur d’eau pluviale : choisir le bon emplacement 

Le récupérateur d’eau de pluie peut être hors sol, en extérieur ou en intérieur et enterré ou non ! Il existe également des cuves aériennes, mais ce choix dépend de la structure de votre habitation, de votre budget et de l’usage auquel est destiné votre cuve.

Si vous avez un grand jardin, optez pour une cuve enterrée. Elle sera ainsi à l’abri de la chaleur et de toute contamination bactériologique.

Cependant, il n’est pas forcément nécessaire d’installer une cuve et un matériel coûteux pour commencer à récupérer l’eau de pluie : installez simplement un collecteur sur un tuyau de descente de la gouttière de votre maison. Vous disposerez déjà d’un apport suffisant pour assurer la plupart de vos usages extérieurs ! A savoir qu’avant de tomber dans le collecteur, l'eau est filtrée empêchant ainsi les salissures telles que feuilles, brindilles ou insectes de rentrer dans la cuve.

Attention ! Les eaux de pluie doivent impérativement être récupérées en aval de toitures non accessibles, sans amiante-ciment ni plomb. L'usage intérieur de l'eau de pluie est limité à l'arrosage, au lavage des sols, aux WC et au lave-linge.

Quels sont les avantages d’un récupérateur d’eau de pluie? 

En moyenne une facture d’eau s’élève à 450 euros par an (pour une famille de 4 personnes), dont un tiers est dû au fonctionnement seul des WC. Par ailleurs, si vous arrosez régulièrement votre jardin, cette facture peut vite grimper. L’avantage économique d’une telle installation est variable puisqu’elle dépend de la consommation de chacun, mais on estime une économie pouvant aller jusqu’à 40% sur la facture d’eau annuelle. Votre retour sur investissement est donc très rapide.

Cela a également un intérêt écologique car l’eau de pluie récupérée n’est pas calcaire. Ainsi l’usage fréquent de produits d’entretien pour vos toilettes (ou canalisations) n’est plus une obligation. Vous préservez les nappes phréatiques car ces produits sont souvent polluants.

Pourquoi payer de l’eau potable alors que nous pouvons exploiter l'eau venant de notre toit et la récupérer pour nos besoins d'eau non potable ? Les petits écogestes font les grandes économies et sont bons pour votre compte CO2 !

Découvrir
Cela peut vous intéresser