Faut-il se méfier du paiement sans contact ?

En novembre 2017, le cap du milliard de paiements en sans contact a été franchi. Ce milliard de transactions représente pas moins de 10 milliards d’euros en France. Cette nouvelle technologie appelée NFC ou Near Field Communication (Communication dans un champs proche), a pour objectif d’effectuer ses achats sans avoir à saisir son code confidentiel, grâce à une puce intégrée dans la carte bancaire. Cependant, dès son apparition en 2012, les Français y étaient  réticent. C’est pour cette raison,que l’Observatoire de la Sécurité des moyens de Paiement de la Banque de France a tenté de démontrer que la technologie NFC ne présentait aucun signe de vulnérabilité.

Depuis quelques années, on constate que 10% des paiements par carte bancaire, de moins de 20€ s’effectuent en mode NFC. Alors faut-il réellement se méfier du paiement sans contact ?

Le paiement sans contact : la sécurité de notre argent et de nos données personnelles en péril ?

Pour certaines personnes, le paiement sans contact est un gain de temps considérable au quotidien. Mais nombreux sont ceux qui y voient une menace pour leur argent et leurs données personnelles.

En janvier 2017, 63,3% des cartes bancaires en France étaient équipées de la technologie NFC, selon la Fédération Bancaire Française (FBF). D’autre part, les commerçants s’appliquent également à ce nouveau moyen de paiement en s’équipant de Terminaux de Paiement Electroniques (TPE) supportant le paiement en sans-contact.

Ce qui est principalement reproché au paiement en sans-contact, est le fait que certaines personnes aient la fonctionnalité sans en avoir choisi eux-mêmes s’ils en voulait. Même si le nombre de paiement NFC est limité quotidiennement, la peur du vol est omniprésente chez de nombreuses personnes.

Selon une étude du CNRS datant de 2015, les dangers liés aux cartes bancaires avec la technologie NFC sont trop importants. Puisque rien n’empêche le vendeur d’effectuer plusieurs retraits sur la carte et que rien n’est demandé à l’utilisateur.

N’importe quelle personne mal intentionnée peut également louer un terminal de paiement et subtiliser très facilement des montants jusqu’à 20€. Voici donc toutes les inquiétudes recueillies auprès des utilisateurs et/ou des sceptique du paiement en sans contact.

Risques liés au paiement en sans contact : fabulations vs. réalité

Des mesures ont été prises afin d’éviter que quelqu’un vide votre compte bancaire, en limitant chaque transaction à 20€, et seulement 3 et 4 paiements en NFC par jour.

D’autre part, il existe des pochettes qui bloquent les ondes radio afin de protéger votre carte bancaire. Sachez que si une personne souhaite vous voler de l’argent en utilisant un terminal de paiement, cela implique une identification , un lien avec un compte bancaire et donc une traçabilité du vol. Même si une fraude est avérée, il est désormais facile de retrouver le fraudeur grâce à la traçabilité des transactions.

Le succès de la technologie NFC se fait de plus en plus sentir. Depuis octobre 2017, le montant de chaque transaction via le paiement sans contact est passé de 20€ à 30€.

Le Groupement des cartes bancaires pense d’ailleurs d’ici fin 2018, début 2019, enregistrer 3 milliards d’opérations pour un montant de 30 milliards d’euros !

Une solution qui mettra tout le monde d’accord

Le Compte CO2 est conscient que le NFC ne fait pas parti des habitudes de paiement pour tout le monde. C’est pourquoi, elle propose un nouveau service: la Carte CO2.

Il s’agit d’une carte de paiement permettant de faire circuler une monnaie climatique, la monnaie CO2. La Carte CO2 rejoint donc le clan des néo banques et des comptes sans banque ! La Carte CO2 est accompagnée de son application, le Compte CO2. Grâce à celle-civous pouvez désactiver ou activer le paiement sans contact, à votre guise ! Pareillement pour les paiements sur Internet. Vous avez donc le choix des fonctionnalités de votre carte. Que vous soyez adepte du NFC ou non, la Carte CO2 est faite pour vous! Vous devenez votre propre banquier et il n’y a plus personne pour vous imposer des fonctionnalités que vous ne désirez pas!

Découvrir
Cela peut vous intéresser