La sédentarité

Selon l’OMS (Organisation mondiale de la santé), la sédentarité serait responsable de plus de décès que le tabagisme dans le monde. Une mortalité forte et pourtant, on constate un manque d’information sur le sujet : selon une étude de l’association attitude prévention, les Européens ne connaissent pas tous les risques liés à la sédentarité.

Qu’est ce que la sédentarité ?

La sédentarité est un mode de vie caractérisé par une faible fréquence, voire nulle, de déplacements. Aujourd’hui, entre le travail et les transports, nous passons trop de temps en position assise. Selon certaines études, la sédentarité augmenterait le taux de mortalité de 15% voire plus en fonction du nombre d’heures passées sans activité.

Quelles problèmes de santé sont liés à la sédentarité ?

L'obésité, les maladies cardiovasculaire et le diabète sont les risques les plus évidents liés à la sédentarité, ceux-ci étant parfois croisés avec une mauvaise alimentation. Un cocktail qui est très nocif pour la santé.

L’anxiété est aussi une maladie du due au manque d'effort physique. Plusieurs études ont déduit que le manque de sport serait à l’origine de l’anxiété mais aussi l’inverse, que le sport permettrait de lutter contre l’anxiété.

Les cancers et, plus précisément, le cancer du côlon seraient accrus pour les personnes sédentaires.

Ostéoporose est un repos trop prolongé du corps, sans la moindre activité physique, qui affaiblit les os et amène des douleurs à certains endroits, notamment le dos.

Pourquoi notre société est devenue de plus en plus sédentaire ?

Des évolutions économiques en défaveur de la santé

Les pays riches sont les plus touchés par ce fléau car l’augmentation de la part des emplois du secteur tertiaire est majoritairement responsable de ce phénomène. En France, le tertiaire représente 75% des emplois, dans lesquels les métiers ne permettent pas aux employés d’utiliser leurs qualités physiques. Ces derniers passent ainsi leurs journées assis.

Les transports sont aussi en cause : l’utilisation abondante de la voiture pour se déplacer est responsable d’une partie du temps que l’on passe assis. Privilégier les transports doux comme le vélo est bénéfique pour notre santé. Seulement, le manque d’infrastructure, comme nous l’avons vu dans l’article sur le vélo et la France, n’incite peut-être pas les Français à utiliser un vélo pour se déplacer.

Un manque de prévention

Les jeunes sont les plus touchés par cette pathologie : en moyenne, ils passeraient 8h20 assis sur une chaise, soit une heure de plus que leurs aînés.

Les pays anglo-saxons ont bien saisi les dangers de la sédentarité et souhaitent prévenir dès le plus jeune âge. En 2012, un professeur lance l’initiative “Daily mile” qui incite les enfants à marcher ou courir 15 minutes pour réaliser 1 mile chaque jour. Cette initiative s’est transformé en fondation The Daily Mile, qui sensibilise les écoles sur l’importance d’une activité physique quotidienne. Un mouvement qui a prouvé son efficacité et qui ne s’est pas assez démocratisé en France par rapport à nos voisins.

Lutter contre la sédentarité, c’est simple !

Privilégier la marche à pied ou les transports doux comme le vélo pour se rendre sur son lieu de travail sont des habitudes à prendre pour améliorer votre santé et celle du climat. Saviez-vous que vous rendre en vélo vous permet de bénéficier d’aides financières spéciales ? De plus, les émissions de gaz à effet de serre que vous économiserez en prenant votre vélo peuvent être valorisées grâce au Compte CO2 !

Devenir acteur de la lutte contre la sédentarité en tant qu’entreprise

Le bien-être et la santé au travail est une responsabilité sociétale des entreprises et, en tant que directeur de votre structure, vous pouvez prévenir les risques professionnels du sédentarisme. Cela nécessite peu de moyen et vous pourrez grandement améliorer le bonheur de vos employés en mettant à disposition une table de ping pong, un coach sportif ou des  bureaux qui associent le sport au travail. Cela permet aussi de favoriser la création de liens sociaux, la forme de vos employés et ainsi la productivité.

Découvrir
Cela peut vous intéresser