Obtenir une aide pour votre robinet thermostatique

Le coût d'un robinet thermostatique ou d'une vanne thermostatique est relativement faible lorsqu'on le compare aux autres dispositifs de régulation et de programmation du chauffage. Pour les radiateurs son prix ne dépasse jamais la centaine d'euros et se situe généralement aux alentours de 20-30€. Malgré ce fait l'Etat accorde ses aides aux ménages souhaitant installer des robinets thermostatiques par le biais de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe).

Le Crédit d'impôt pour les robinets thermostatiques

Le Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique ou plus simplement CITE est une des aides financières de l'Ademe. Le principe du CITE est le suivant : en remplissant sur votre déclaration d'impôts l'année de paiement définitif des travaux éligibles au Crédit d'Impôt, vous pouvez obtenir l'année suivante une réduction d'impôt de 30% du montant TTC, ou un versement bancaire équivalent si vous ne vous situez pas dans la catégorie des ménages imposables.

Pour cela votre logement doit avoir été construit depuis plus de 2 ans à compter de la demande d'aide (si les travaux ont été payés en 2016 mais ont commencé en 2015, votre logement doit alors dater de 2013). Les robinets et vannes thermostatiques font partie du dispositif du Crédit d'Impôt.

Le CITE accepte les travaux de régulation et de programmation du chauffage comme les robinets thermostatiques à condition que l'entreprise vous l'ayant fourni soit certifié Reconnu Garant de l'Environnement (RGE).

La TVA à taux réduit de 5,5% ou 10%

Tout équipement éligible au CITE l'est aussi à la TVA à 5,5%, les robinets thermostatiques sont donc taxés à 5,5%. Les travaux de rénovation énergétique sont la plupart du temps accompagnés d'une TVA réduite à 5,5% ou 10%, à quelques exceptions près comme les cuves à fioul ou la PAC Air Air.

La TVA réduite est très pratique puisqu'aucune démarche n'est à réaliser, il vous suffit de le signer une attestation avec la facture mentionnant l'âge de votre logement et le descriptif des travaux.

L'aide comprend aussi dans sa mise en oeuvre les sociétés civiles immobilières (SCI) et les propriétaires bailleurs là ou le CITE s'arrêtait aux propriétaires occupants, aux résidents à titre gratuit et aux copropriétés.

L'éco-ptz ou éco-prêt à taux zéro

Le cas de l'éco-ptz est assez particulier pour les robinets thermostatiques.

Ordinairement, l'éco-prêt à taux zéro offre aux ménages la possibilité de souscrire à un prêt de 20 000€ à 30 000€ sans taux d'intérêt quand ces derniers exécutent 2 travaux ou plus dans la liste des travaux de l'Ademe. On parle alors d'un éco-ptz pour "bouquet de travaux".

L'autre solution est de réaliser ce qu'on appelle un éco-ptz de "performance énergétique globale" de 30 000€. Ici celui qui commande les travaux s'engage à ce que les nouvelles installations garantissent une réduction d'au moins 25% de la consommation énergétique annuelle.

Le robinet thermostatique n'appartient ni à l'un ni à l'autre mais il peut rentrer dans le calcul de l'éco-ptz. Il vient alors complémenter un autre travaux lui éligible.

Les Certificats d'Économie d'Énergie ou CEE

Le mécanisme des CEE permet aux personnes réalisant des travaux d'économie d'énergie de bénéficier d'une petite prime basée sur le nombre de kWh économisés par le nouvel équipement. Assez faible pour les installations coûteuses, les CEE peuvent trouver une utilité avec les vannes thermostatiques ; le faible prix est correctement compensé par les CEE.

Le programme Habiter Mieux

Ce programme s'adresse aux ménages "modestes" et "très modestes" conformément à la classification de l'Agence nationale de l'habitat (Anah). C'est une compensation de 35% ou 50% de la valeur HT des travaux plafonnée à 20 000€.

Pour qu'un robinet thermostatique soit éligible à Habiter Mieux il faut que l'installation génère une "amélioration de la performance énergétique globale" de 25%. Cette estimation est réalisée par un professionnel de l'Anah suivant une méthodologie certifiée par l'Etat.

Si la prestation s'opère sur un logement extrêmement délabré, la prime est automatiquement de 50% et peut atteindre 50 000€ HT. Dans ce cas, la pose de robinets thermostatiques s'accompagnera certainement d'autres travaux.

Découvrir
Cela peut vous intéresser